Fantastik aux deux chocolats

Une envie de dessert soigné voire sophistiqué mais rapide. Autrement dit exit le big entremet avec 5, 6 ou 7 préparations différentes que tu prévois plusieurs jours à l’avance. Pas envie non plus du basique (pourtant bon et efficace) du type fondant au chocolat ou crumble bidule-chouette.

Plutôt chiante la fille. Non soucieuse des papilles de ses invités. C’est dans cette dynamique généralement que j’opte pour une tarte. Un peu travaillé mais rapide, bon et suffisamment légère pour être engloutie sans scrupules et sans difficultés après un bon repas.

J’avais la base: un bon sablé breton. Et je voulais du chocolat. Après quelques mots tapés chez mon ami Google, je tombe sur la recette du blog That’s Amore qui elle-même s’est inspirée du grand Michalak. Bingo, j’ai copié, mais pas tout à fait collé parce-que j’ai changé quelques petites choses. On a donc une tarte façon Fantastik avec une base en sablé breton, une crème chocolat-praliné et une chantilly ivoire-tonka en guise de garniture, et une nougatine aux cacahuètes pour le croquant tant apprécié.

Facile je vous dis. Un seul conseil côté organisation : préparez les éléments la veille au soir car les crèmes doivent reposer une nuit entière au frais et le sablé breton doit être lui aussi réfrigéré 1 heure avant cuisson.

Le jour même, vous vous occuperez de la cuisson du sablé (ou de la préparation complète en prévoyant 1 heure de repos), du pochage des crèmes et de la nougatine. Résultat : un dessert soigné, sophistiqué qui vous laissera le temps de vous occuper tranquillement du reste de votre repas.

La recette est énoncée dans l’ordre de préparation.

Let’s go les gourmands !

Difficulté :




Pour une tarte de 6 personnes 
(22 cm de diamètre): 

Sablé breton
– 2 jaunes d’œufs
– 85 g de sucre glace
– 95 g de beurre 1/2 sel mou
– 1/2 gousse de vanille
– 125 g de farine
– 1/2 sachet de levure chimique (6g)

Crème chocolat-praliné
– 45 g de chocolat noir à 66% de cacao
– 80 g de praliné
– 135 g de crème liquide à 30% de MG minimum
– 13 g de miel
– 13 g de beurre
– 1 g de fleur de sel

Chantilly ivoire-tonka
– 200 g de crème liquide entière à 30% de MG minimum
– 1 gousse de vanille
– 1/4 de fève tonka
– 40 g de chocolat blanc à 35% de cacao

Nougatine aux cacahuètes
– 35 g de sucre
– 25 g de cacahuètes non salées



– 1 balance culinaire
– 1 fouet électrique
– 1 rouleau à pâtisserie
– 1 cercle à tarte de 22 cm de diamètre
– 1 poche munie d’une douille de 0,8 cm
– 1 poche munie d’une douille de 1 cm
– 1 thermomètre culinaire (facultatif)

Fantastik aux deux chocolatsLa crème chocolat – praliné (à préparer la veille)

  • Portez la crème et le miel à ébullition.
  • Dans un petit saladier, placez le chocolat haché et le praliné.
  • Versez dessus le mélange crème-miel en trois fois, en mélangeant au fouet au fur et à mesure.
  • Laissez descendre la température jusqu’à 40°C puis incorporez le beurre et mélangez. Si besoin, passez au mixeur plongeant pour avoir un mélange lisse.
  • Ajoutez la fleur de sel puis filmez au contact et placez au frais pendant toute une nuit.
  • Au moment de l’utilisation, transférez la crème dans une poche munie d’une douille unie de 1 cm.

Si la crème est trop compacte à la sortie du réfrigérateur, vous pouvez la passer quelques secondes à faible puissance au micro-ondes. 


La chantilly ivoire – tonka (à préparer la veille)

  • Dans une petite casserole, faites bouillir la crème avec la gousse de vanille grattée et fendue et la fève tonka râpée.
  • Dans un petit saladier, placez le chocolat blanc haché.
  • Versez dessus la crème en trois fois, en prenant soin de bien frictionner au fur et à mesure. Si la préparation n’est pas homogène, passez au mixeur plongeant.
  • Filmez au contact et placez au réfrigérateur pendant toute une nuit.
  • Avant utilisation, montez la crème en la fouettant, puis placez-la dans une poche munie d’une douille de 0,8 cm.

Le sablé breton (à préparer 1 h à l’avance minimum)

  • Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre glace jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Ajoutez le beurre mou et homogénéisez.
  • A l’aide d’une spatule, incorporez la farine et la levure tamisées.
  • Formez une boule, filmez-la et placez au réfrigérateur pendant 1 h minimum.

Préchauffez votre four à 180°C.

  • Étalez la pâte en deux feuilles de papier sulfurisé en laissant une épaisseur de 0,5 cm.
  • Ôtez la feuille du dessus puis enfoncez le cercle à tarte dans la pâte. Enlevez l’excédent de pâte autour du cercle.
  • Enfournez 20 minutes environ en laissant le cercle. Le sablé doit être gonflé et bien doré.
  • Laissez refroidir sur une grille

La nougatine aux cacahuètes

Fantastik aux deux chocolats

  • Concassez les cacahuètes.
  • Réalisez un caramel à sec en plaçant le sucre dans une casserole, sans ajout d’eau. Avis aux impatient(e)s ! Ne touchez à rien pendant la cuisson du sucre: vous placez votre casserole sur feu moyen et vous attendez sagement, sans remuer, sans bouger la casserole, sans ajouter une petite goutte d’eau pour voir si ça vient plus vite… RIEN. Le caramel se formera tranquillement tout seul. Par contre surveillez !
  • Lorsque le caramel est bien doré, ajoutez les cacahuètes, mélangez et versez immédiatement le mélange chaud entre deux feuilles de papier sulfurisé (ou feuilles de cuisson en silicone).
  • Étalez au rouleau en une plaque assez fine. Laissez refroidir.

Le montage

  • Placez le sablé breton sur un plat de service.
  • Pochez des billes de crème chocolat-praliné de différentes tailles. Faites en de même avec la chantilly ivoire-tonka, de sorte à recouvrir tout le sablé.
  • Réservez au frais et parsemez de nougatine concassée au moment de servir. Ne mettez pas la nougatine avant, car le caramel s’humidifierait au réfrigérateur.

Fantastik aux deux chocolats

Ready!  

2 thoughts on “Fantastik aux deux chocolats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *